Pie bavarde ou cygne des temps ?

Chères et Chers Internautes,

Soyez les bienvenus sur cette aire virtuelle de repos. Venez vous dégourdir les jambes en faisant quelques pas en ma compagnie. Avant l’heure du repas, peut-être aurai-je su aiguiser votre appétit. Mais qu’avons-nous donc au menu?

D’abord, je vous propose une entrée de chair maigre et muette: quelques articles sur La carpe, un roman d’aventure et de formation aux airs de conte philosophique. En deux mots, Léo, le narrateur interne de cette histoire, est un jeune autiste inarticulé qui, en découvrant l’accès à un autre monde, mènera une double vie. Bien que l’aventure se déroule surtout dans un univers aux accents oniriques, elle déborde sans cesse sur le monde où il est né. La structure narrative se base sur un aller-retour constant entre le monde réel et le monde rêvé.

Mon fils souffre d’autisme. Souvent je m’étonne d’accepter si facilement ce coup du sort. En fait, je soupçonne qu’une part de moi distille un poison que je tente d’évacuer en concoctant une fiction. Je jette l’encre!

Ensuite, je suggère un plat plus épicé de chair saignante: quelques articles sur Le Garçon étroit ou le Bâtard de Dorian Gray relatant la tranche de vie fictive et autobiographique d’un professeur d’anglais nommé Yari Gordan. L’intérêt qu’il porte à la littérature victorienne – en particulier au personnage de Dorian Gray – est dû à une constatation alarmante: il a cessé de vieillir depuis dix ans. A 28 ans, il en paraît 18!

Suspendu dans l’imperfection et l’ambiguïté, deux événements vont chambouler son quotidien et sa vie affective. Il est d’abord témoin d’une scène suggestive dans le hammam de l’Olympic qui l’amènera à faire la connaissance d’un élève singulier. Puis, il sera mêlé à une affaire de meurtre dans l’enceinte du collège dont l’enquête est confiée à la commissaire Nerina Bianca.

Cette dernière est bien décidée à faire toute la lumière sur cet homicide, malgré la réticence des uns et le faux témoignage des autres. Comme le meurtre semble étroitement lié à la découverte d’une confession renversante dont l’auteur n’est autre que Jean Calvin, la pression du juge d’instruction, des médias et des autorités complique la tâche de la commissaire.

A mi-chemin entre le policier et le fantastique, faisant la part belle au discours érotique, ce roman relate le bouleversement que va connaître la vie de Yari Gordan pour le meilleur et pour le pire. Sortira-t-il indemne de ces événements? Cela lui permettra-t-il de briser le sort qui le maintient dans la chrysalide de l’adolescence?

Rassurez-vous, la carte des mets offre une palette plus riche et variée d’autres articles en lien avec l’actualité et mes préscupations. Puissent-elles rejoindre les vôtres!

Bonne promenade.